LIVRAISON GRATUITE AVEC ACHAT DE 50$ et + avant taxes

0

Votre panier est vide

Les 5 règles du zéro déchet -La pyramide des 4RV

juillet 20, 2021

Les 5 règles du zéro déchet -La pyramide des 4RV

 

Diminuer ses déchets, est-ce encore une autre tendance utopique ?

Depuis les dernières années, on entend parler de plus en plus de l'importance de réduire ses déchets domestiques. Il y a également ces personnes plus téméraires, de partout sur le globe, qui choisissent de se lancer dans un mode de vie zéro déchet (ou presque). Et pour cause: sur toutes les tribunes médiatiques, on nous renvoie des images de sites d'enfouissements à pleine capacité, de camions de poubelles déversant leur contenu en entier dans les cours d'eau, faute d'espace ailleurs.  Des villes, des pays ne savent plus quoi faire de toutes ces poubelles.

Devant autant de discours et d'images qui culpabilisent le consommateur de "consommer", et par ricochet de produire des déchets, on est en droit de se demander: assistons-nous à une simple tendance passagère qui risque de s'estomper avec le temps? Ou est-ce une idée d'une poignée d'environnementalistes zélés qui rejettent notre société moderne, préférant vivre en marge dans le fond des bois?

 Et bien, il semblerait que la nécessité de réduire ses déchets n'est ni une mode ni une invention d'un groupe de hipppies d'extrême gauche. C'est bien réel. 

Voici quelques preuves:

 Vous avez probablement déjà lu ou entendu l'avertissement qui avait été lancé au forum économique de Davos en 2016, que si rien ne change, les océans contiendront plus de plastique que de poisson (en poids) d'ici 2050. Yeurk!

 À l'automne 2018, The World Bank Group a annoncé ses prédictions en matière de quantité de déchets produits: d'ici 2050, on prévoit une augmentation de 70% à l'échelle mondiale . Concrètement on passera de 2,01 milliards de tonnes à 3,40 milliards de tonnes de poubelles. Rien de très reluisant. 

Ici au Canada, il n'y a pas de quoi être fier. Selon une étude effectuée en 2019 par Sensoneo, un Canadien produirait en moyenne -tenez-vous bien- 1483 livres de poubelle par année (ou 673 kg) !! Nous sommes parmi les plus gros producteurs de déchets per capita au monde. *Soupir.

 

Alors, comment chacun de nous peut-il faire pour freiner cette ascension catastrophique?

Voici une piste de solution:
LA PYRAMIDE des 4RV ou 4R+C
Il s'agit des 5 RÈGLES DE BASE DU ZÉRO DÉCHET. 

1) REFUSER  ce dont nous n'avons pas besoin. Il arrive souvent qu'on nous donne des choses pour lesquelles nous n'avons aucun intérêt: des échantillons gratuits, de la publicité imprimée, des objets qui ne serviront qu'une fois, etc. Prendre l'habitude dire NON à ceux-ci évitera d'encombrer votre poubelle, mais enverra aussi un message fort aux entreprises qui distribue ces objets: moins les gens accepteront ces objets, moins les entreprises en produiront les prochaines fois. C'est le concept de l'offre et la demande. 

2) RÉDUIRE  notre consommation. On ne le dira jamais assez. Même si, on le concède, c'est plus facile à dire qu'à faire. Pour s'aider, il faut réévaluer de façon continuelle nos habitudes d'achat, et s'en tenir autant que possible à ce qui est nécessaire, et éviter le superflu. La clé ici est de savoir reconnaitre la différence entre ce que nous désirons versus nos besoins réels.... Il faut faire appel à notre sagesse intérieure....

 3) RÉUTILISER  nos biens avant de s'en débarasser. Allonger la durée de vie de ceux-ci en leur trouvant une 2e utilité (faites marcher votre imagination!) Et réparer nos objets ou les faire réparer, plutôt que d'en acheter des neuf est aussi une excellente habitude à prendre.

 4) RECYCLER  ce qui recyclable . MAIS s'assurer d'abord d'avoir franchi les 3 premières étapes: on ne pouvait pas refuser cet objet, ni s'en passer (réduire ) et il n'est plus réutilisable. Alors, seulement on le recycle.

5) COMPOSTER (ou VALORISER)  les matières organiques: la nourriture, les plantes et feuilles mortes, ainsi que les fleurs séchées.

 

Il est très important d'appliquer ces règles dans cet ordre précis. On ne commence pas par jeter au recyclage un objet qui peut avoir une 2e vie. Et on n'accepte pas non plus un article quand on sait pertinemment bien qu'il ira directement au recyclage parce qu'il ne nous intéresse pas.

 

Conclusion

 Voilà, maintenant que vous connaissez ces principes, il ne reste qu'à être assez discipliné pour les suivre :) Mon conseil: ne soyez pas trop dur avec vous-même, allez-y à votre rythme et selon votre style de vie. Commencez avec ce qui vous semble le plus facile à mettre en place. Des petites victoires ici et là vous donneront confiance et énergie pour attaquer les changements qui requièrent un peu plus d'efforts!

.

.

Par Stéfanie Simon

Sources: 

  • Référence: Béa Johnson, livre Zéro Déchet: l'histoire incroyable d'une famille qui a réussi à limiter ses déchets à moins de 1kg par an, 2013.
  • https://www.weforum.org/press/2016/01/more-plastic-than-fish-in-the-ocean-by-2050-report-offers-blueprint-for-change/
  • https://www.worldbank.org/en/news/press-release/2018/09/20/global-waste-to-grow-by-70-percent-by-2050-unless-urgent-action-is-taken-world-bank-report
  • https://www.rcinet.ca/en/2019/10/15/canada-global-waste-index-8th-place/

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.